Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAINCE GAMING

Playstation 5 / mes impressions après deux jours d'utilisation !

22 Novembre 2020 , Rédigé par Saince Publié dans #gamer fr, #gaming, #geek, #playstation 5, #ps5, #sony, #sony playstation

Comme prévu, avec ma précommande chez Micromanie, j'ai reçu la Playstation 5 (PS5) de Sony, chez moi. Certes, avec un jour de retard par rapport à sa date de sortie. 

Passée la joie de recevoir le colis et de l'ouvrir, ma première émotion arrive à la vision de la boîte de la PS5, dans le colis. C'est à ce moment là, que je réalise, comme tout ceux qui l'ont précommandée je suppose, qu'elle est enfin là et enfin mienne, après de longs mois d'attente !

Vidéo unboxing et test de la PS5

J'ouvre donc la boîte et commence à sortir les accessoires un à un … La manette Dualsense est la 1ère que je touche. Et c'est très important, car les 1ères sensations sont là, dans le toucher. La manette est lourde, bien plus que celles de la PS3 ou de la PS4. La texture est rugueuse, elle tient mieux en main. En fait, le texture est marquée par des milliers et des milliers de minuscules croix, ronds, carrés et triangles en reliefs, pratiquement indiscernables à l'œil nu.

Le design de ce joypad est vraiment réussi. Les boutons transparents marquent une vrai différence avec les anciennes manettes Sony. Plus de surface lumineuse à l'arrière du pad mais un éclairage LED autour de pavés tactile. Et il a une excellent tenue en main.

Après avoir sorti les différents câbles ainsi que le socle qui supporte la console aussi bien à la verticale qu'à l'horizontale, c'est au tour de la bête de sortir de sa boîte. Bien protégée, elle se dévoile enfin et … elle est magnifique ! Ce qui saute aux yeux en premier lieu, c'est sa taille. Elle est bien plus grande et épaisse que sa grande sœur la PS4. Même la PS3 classique est plus petite. Son poids est aussi surprenant, elle est lourde, à l'image de sa manette. Son design est impressionnant. Elle avait déjà l'air majestueuse dans les animations 3d des conférences ou des campagnes pubs de Sony, ou même sur les photos mais elle est encore plus somptueuse en vrai, lorsqu'on la tient en main. Il y a de l'audace dans les choix du constructeur nippon. Elle ressemble à un livre, même à un grand grimoire qui recèlerait tout un tas de formules magiques. 

C'est d'ailleurs un peu ça car la nouvelle venue de chez Sony est un bijou de technologie informatique et numérique. Elle nous promet des jeux encore jamais vus, des sensations encore jamais ressenties, donc de la magie pure pour les gamer !

Et on ne nous a pas menti car dès la mise en route de la PS5, les animations sont superbes et nous donnent l'impression d'entrer dans un monde à part. Passés les habituels réglages, connections et mises à jour, on découvre enfin l'interface : sobre, jolie, une évolution de l'interface des PS3 et PS4, avec des icones plus petites qui laisse la place à une photo de fond d'écran qui change à chaque jeu et application. 

Et c'est la qu'on découvre les nouvelles sensations de jeu que nous a promis Sony : On lance Astro's Playroom, le petit jeu mis au point par Playstation Studio et qui sert de vitrine à toutes les nouvelles capacités haptiques de la Dualsense. Déjà, les moteurs qui gèrent les vibrations sont présents partout, ce qui explique son poids. Ils sont indépendants les uns des autres et peuvent donc réagir en fonction de ce qui se passe à l'écran : lorsque votre personnage est en bas à droite de l'écran, c'est là que la manette réagit.

De même si celui-ci traverse l'écran, les vibrations traversent alors le pad. Ces vibrations sont différentes en intensité selon l'action que vous faites. Bref, on a vraiment l'impression d'être immergé dans le jeu. Niveau gameplay, Astro's Playroom est une petite réussite. Il n'est pas qu'un faire valoir à la puissance de la Dualsense. Il est très beau graphiquement, il utilise pleinement la puissance graphique de la console, et il est très sympa à jouer. C'est un "Mario Like", proche de Mario Odyssey sur Switch et on se prend vraiment à tenter de passer les différents niveaux proposés. De plus, l'action de ce petit jeu se situe au cœur de la PS5 qui est super bien modélisée.

Maintenant, j'attends la version PS5 de Fifa 21 et l'arrivée de ma télé 4K pour me rendre compte réellement des capacités graphique de la Playstation 5. Cela fera d'ailleurs l'objet d'un autre article dans quelques semaines, la mise à jour PS5 du jeu d'EA sports étant prévue pour le 4 décembre prochain.

En conclusion, cette nouvelle console est un pur bonheur pour moi, qui suis fan des Playstation de Sony depuis la toute première en 1995. Elle tient toutes les promesses faites durant la promotion et laisse augurer d'un avenir proche vidéoludique qui sera plein de magie et de rêve pour les gamer que nous sommes.

Et on s'imagine quels seront les futurs hits comme FIFA, GTA, Red Dead Redemption, Call of Duty, Last of US … quand les développeurs maîtriseront parfaitement toutes les capacités de cette machine. Mais ça, c'est une autre histoire  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article